DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington poursuit son marathon diplomatique pour relancer le processus de paix au Proche-Orient

Vous lisez:

Washington poursuit son marathon diplomatique pour relancer le processus de paix au Proche-Orient

Taille du texte Aa Aa

La chef de la diplomatie américaine a exhorté ce jeudi Israéliens et Palestiniens à engager des “négociations sérieuses”. Soucieuse d’organiser une réunion internationale pour le Proche-Orient en novembre, Condoleezza Rice a retrouvé le chef du gouvernement hébreu. Ehoud Olmert se félicite, lui, des progrès de ses discussions avec l’Autorité palestinienne et promet de rencontrer le Président Abbas dès la fin des fêtes juives, après le 4 octobre.

Un discours optimiste pour soutenir le président palestinien modéré face aux islamistes du Hamas. Mais dans les faits, le processus de paix n’a pas vraiment repris. Or le temps presse, Condoleezza Rice, qui s’est ensuite rendue à la Mouqata, en Cisjordanie, aimerait voir des résultats concrets.

L’Etat hébreu a pourtant promis de libérer de nouveaux prisonniers palestiniens du Fatah, formation d’Abbas sans préciser quand ni combien de personnes seront relâchées.

L’Autorité palestinienne reproche déjà à Israël d’avoir maintenu en détention une centaine de Palestiniens que la pays avait pourtant promis de libérer. L’Etat hébreu justifie ces lenteurs pour raisons de sécurité.