DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Qui est Beppe Grillo ?

Vous lisez:

Qui est Beppe Grillo ?

Taille du texte Aa Aa

Il y a quelques semaines, il n‘était que comédien… Depuis le 8 septembre, l’Italien Beppe Grillo est incontournable dans son pays, après le V-day. Le jour V, pas le V de victoire, mais de Vaffanculo, autrement dit le jour du “va te faire foutre”, pour dénoncer la classe politique italienne.

Mais qui est Beppe Grillo? Un dangereux démagogue qui veut détruire les partis, ou l’homme qui donne une voix aux Italiens ? En exclusivité pour Euronews, le comédien joue une partie de son spectacle. “Qui je suis? Je suis Beppe Grillo. Je suis né comédien, artiste de variété. Maintenant je ne sais plus ce que je suis. J’ai commencé à faire du cabaret avec 2 personnes, puis 5. Pour le blog, sur internet, ca a été pareil. Un message, puis 2, puis 3000…”

1986, La vie de Beppe Grillo change radicalement: il disparait des écrans de télévision, banni, après une blague sur le leader socialiste Bettino Craxi. Depuis, l’homme s’est transformé, grâce à internet. “Tout arrive par coïncidence. Ce fut un miracle. Je suis plutôt une personne respectée mais, si je peux dire ça, avec un talent: en 30 ans de carrière j’ai gagné ce respect. Et le respect de nos jours c’est l’essentiel dans l’information. Spécialement sur internet. Aujourd’hui, si vous écrivez quelque chose sur le net, et qu’en 24 heures vous dites un mensonge, vous recevez 2000 messages qui disent “vous êtes une canaille, un imbécile. Alors tu ne peux pas mentir. Et ça c’est la démocratie. Evidemment si tu t’exprimes à la télé ou dans les journaux, tu n’es pas contesté. Sur le net tu acceptes de mettre ta réputation en jeu, tu dois gagner le respect en disant la vérité. Tout le monde, tout le monde en Italie, a essayé de créer un blog. Les politiciens, les journalistes… ils l’ont fermé 15 jours plus tard. Parmi eux il y a notre ministre de la justice, Clemente Mastella. Il parle de moi sur son blog. C’est comme si en Grande Bretagne Gordon Brown ouvrait un blog pour répondre à Mister Bean. Et à propos de nos hommes politiques? Prodi, notre “valium”, vous le connaissez, c’est celui qui parle avec les mains, et bien, il a essayé de créer un blog. Il l’a fermé 15 jours plus tard. Le psycho-nain Berlusconi, le gnome, c’est une publicité vivante, ça n’existe pas, c’est un hologramme, un vendeur de bave”

Depuis 4 années, Grillo s’exprime sur son blog. Le plus connu d’Italie, avec 200 000 connections par jour. Le miracle ne s’arrête pas là, selon les sondages, 50% des Italiens voteraient pour lui aux prochaines élections. Alors le comédien de 59 ans a appelle à plusieurs manifestations dans 250 villes du pays, et 30 autres dans le monde. Plus de 300 000 signatures ont été récoltées. “Le jour V que nous avons organisé le 18 septembre, c‘était une pétition populaire, mais réalisée d’une manière très officielle, constitutionnelle. Il y a eu un million et demi de personnes présentes, des jeunes gens, sans violence, sans un drapeau.”

Le mécontentement est né sur internet. “Internet vous donne la possibilité de manifester d’une manière non violente, depuis chez vous. On a une marche en continu sur notre site, http://www.beppegrillo.it, allez voir. Vous allez sur le Jour V et vous allez trouver une marche réalisée avec des petits avatars. Oui, ils défilent !! Les avatars sont des petits personnages. Ca ressemble à un jeu débile. Les politiciens prennent tout pour un jeu débile. Mais si tu cliques sur un personnage (il y en a 235 000) dès que tu cliques, tu as le nom de la personne réelle.”

L’objectif n’est pas d‘être contre la politique, mais contre les politiciens. Le jour du “va te faire foutre” paraissait impossible sur internet. Les partis politiques l’ont ignoré, mais le phénomène a pris de l’ampleur, bien aidé par les politiciens eux mêmes

“On a 24 condamnés parmi les députés. Les hors la loi font les lois. Un sur 10 au parlement a des démêlés avec la justice. Un sur 10!!! Dans le Bronx, c’est 1 sur 15. Le Bronx a peur de notre parlement !!! Alors on a créé cette pétition, en trois points. Un : on dit “non aux parlementaires condamnés”. Je pense que c’est normal, évident. Deux : on dit non aux parlementaires avec plus de deux mandats consécutifs. Deux mandats, c’est 10 ans. En 10 ans, ils doivent avoir trouvé le temps de faire la différence. 10 ans ! Et puis 3ème point, des élections directes. Les candidats doivent être élus directement par les citoyens. Vous choisissez quelqu’un et vous l’amenez au parlement”

Mais finalement, Grillo, il est de droite ou de gauche? “C’est une façon ringarde de penser. Je vais te casser la figure! Je plaisante…Il n’y a plus de droite et de gauche”

L‘évènement du jour V a surpris la classe politique. Les politiciens l’accusent d‘être démagogue, populiste, d’ignorer les lois. Certains ont dit que ces phénomènes de masse sont dangereux, et qu’ils ont provoqué les pires choses de l’histoire. Mais Grillo ne s’en prend pas seulement aux hommes politiques. Il critique aussi les patrons. Le 16 avril dernier, le voilà devant l’assemblée générale de Telecom Italia, réclamant la démission de la direction, qu’il rend responsable des mauvais résultats de l’entreprise.

“Il y a un autre problème. Les vrais propriétaires d’une entreprise énorme comme Telecom Italia, ce sont les petits actionnaires. On a eu Tronchetti Provera comme PDG. Il prétendait être un grand capitaliste et alors on a vu ce qu’il était vraiment : rien, un nul. Il l’a prouvé en gagnant de l’argent avec les stocks options. Aux Etats Unis pour ça on l’aurait condamné à 20 ans de prison. Ici, en Italie, il a gagné 240 millions d’euros et maintenant il navigue sur son voilier après avoir ruiné deux sociétés: Telecom et Pirelli. Alors, je suis allé là bas pour représenter les petits actionnaires. J’ai demandé aux petits investisseurs de me mandater pour les représenter afin qu’on entende leur voix.”

La célébrité de Beppe Grillo a débordé des frontières. En 2005, Time magazine l’a élu parmi les 37 héros de l’année. Il a été le premier comédien invité au parlement européen où il a présenté son initiative du jour “Va te faire faire foutre”.

Autre cible de Grillo, les journalistes, et l’absence de vérité dans les médias. Avec une exception, régulièrement citée dans son site. “Euronews, c’est extraordinaire. Euronews c’est la seule chaine “visible”, là ou on peut voir le seul journal sérieux. No comment aussi, ce silence, c’est merveilleux. On peut entendre les voix. Même un match de foot, c’est formidable d’entendre crier l’entraineur, tu sens le match. (IL BLAGUE) Les journalistes sont inutiles, vous êtes foutus! “

Le prochain vaffanculo Day, Beppe Grillo promet de le consacrer à la lutte contre les média italiens. Et là aussi, Grillo devrait encore galvaniser les foules, jusqu‘à quand et jusqu’où… Le phénomène Vaffanculo saura-t-il soigner les maux de la politique italienne ? certains l’espèrent, d’autres le craignent…