DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

De nouvelles accusations contre la société de protection Blackwater impliquée dans une fusillade en Irak.

Vous lisez:

De nouvelles accusations contre la société de protection Blackwater impliquée dans une fusillade en Irak.

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle affaire bien embarrassante pour Blackwater. Le gouvernement américain a ouvert une enquête sur de possibles livraisons d’armes en Irak par cette société de sécurité qui est déjà impliquée dans une fusillade mortelle à Bagdad. Les armes auraient été vendues sur le marché noir pour se retrouver ensuite entre les mains d’organisations terroristes.

L’enquête veut établir également si les dizaines d’armes automatiques employées dans les camps d’entrainements de la société en Caroline du Nord sont utilisées en toute légalité. BlackWater réfute ces nouvelles accusations. En Irak la société privée assure la sécurité des personnels de l’ambassade américaine.

Il y a une semaine une fusillade impliquant plusieurs agents de Blackwater a fait 11 morts à Bagdad. Selon le Washington Post les enquêteurs qui ont été chargés de faire la lumière sur ces échanges de tirs s’intéressent à six autres incidents qui ont fait une dizaine de morts au total, et dans lesquels des membres de l’entreprise seraient impliqués.