DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour d'Alberto Fujimori au Pérou pour y être jugé

Vous lisez:

Retour d'Alberto Fujimori au Pérou pour y être jugé

Taille du texte Aa Aa

Il revient au pays, mais pas dans les conditions dont il rêvait. Alberto Fujimori, 69 ans, a été extradé hier par le Chili. Celui qui fut le président du Pérou de 1990 à 2000 est arrivé au à Lima par avion. Il a atteri sur un aéroport militaire, puis a été transféré en hélicoptère dans une caserne de la Direction des opérations spéciales de la police. Il restera là dans l’attente de son jugement pour corruption et violation des droits de l’homme. Sur un autre aéroport de Lima, quelques centaines de sympathisants l’attendaient.

Les manifestants portaient des banderoles avec l’inscription “Défendons l’innocence de Fujimori”. Mais pour la plupart des Péruviens le retour de l’ancien président est une bonne nouvelle. Il va enfin pouvoir être jugé, après une fuite de 5 années au Japon et deux ans au Chili où il souhaitait préparer son retour à la politique. Un projet interrompu par l’exécution d’un mandat d’arrêt international.

Alberto Fujimori risque 10 ans de prison pour corruption et 30 autres années pour avoir ordonné la formation des “escadrons de la mort” et avoir couvert leurs activités. Ces escadrons ont participé à deux tueries qui ont fait 25 morts. Fujmori menait alors une guerre contre le “Sentier lumineux”, la guerilla maoïste. Une guerre qui a fait selon les organisations des droits de l’homme 70 000 morts et disparus.