DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : nouveau tandem Timochenko-Iouchtchenko?

Vous lisez:

Ukraine : nouveau tandem Timochenko-Iouchtchenko?

Taille du texte Aa Aa

La semaine dernière, le président et son ancien Premier ministre se sont engagés à reformer une coalition en cas de victoire…

On les appelle les “héros de la Révolution orange”. En 2004, Iulia Timochenko et Viktor Iouchtchenko scellent leur alliance pour une Ukraine démocratique et tournée vers l’Europe. Ils entraînent les foules dans une bataille pacifique qui aura gain de cause: entachée de fraudes, la présidentielle du 21 novembre est annulée. Le scrutin suivant voit la victoire de Viktor Iouchtchenko. C’est le premier levier du pouvoir qui tombe sous contrôle des alliés oranges. Il est porteur de tous les espoirs de changement, sa légitimité est énorme.

Quelques jours plus tard, le parlement investit Yulia Timochenko Premier ministre, une première en Ukraine. Après avoir soutenu Iouchtchenko à la présidence, elle obtient le contrôle de l’exécutif, dont le pouvoir est accru aux dépens du président suite à la réforme adoptée lors de la Révolution orange.

Mais sept mois plus tard, c’est la rupture entre Timochenko et Iouchtchenko. Sur fond de rivalités et de divergences concernant des questions économiques, le président va limoger son Premier ministre.

Une rupture qui va entraîner le pays dans une crise politique à laquelle les élections législatives de mars 2006 n’apporteront aucun remède : le scrutin aboutit à une cohabitation impossible entre les deux Viktor, Viktor Iouchtchenko toujours à la présidence mais affaibli, et Viktor Yanukovich, son éternel rival, au gouvernement. Dans l’impasse, tous deux vont finir par accepter, comme le demande Yulia Timochenko, de revenir aux urnes.

Ambitieuse, Yulia Timochenko voit de toutes façons plus loin que la tete du gouvernement, et scrute déjà l’horizon de la prochaine présidentielle. Un enjeu qui menacera forcément son mariage de raison avec le président Iouchtchenko.