DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les anti-Musharraf donnent de la voix au Pakistan

Vous lisez:

Les anti-Musharraf donnent de la voix au Pakistan

Taille du texte Aa Aa

Quatre-vingt cinq députés de l’opposition ont
démissionné ce matin du Parlement pour protester contre la candidature du chef de l’Etat à la présidentielle de samedi, qu’ils estiment anticonstitutionnelle. Ils se sont rassemblés devant le bâtiment du parlement, parmi eux, des députés membres du parti de l’ancien premier ministre Nawaz Sharif :

L’un d’eux explique : “si la loi était respectée dans ce pays, si la démocratie était respectée dans ce pays, alors cette assemblée, qui doit achever son mandat dans un mois, ne serait pas sur le point d‘élire un nouveau président”.

Les députés démissionnaires considèrent que la candidature du président, parce que celui-ci est toujours chef des armées, n’est pas légale. Mais Pervez Musharraf a promis qu’il démissionnerait de ce poste s’il est élu et s’est même désigné un successeur.

L‘élection doit avoir lieu samedi… Musharraf dispose d’une telle majorité parlementaire que sa réélection est déjà acquise.