DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mille soldats britanniques vont quitter l'Irak dans les tout prochains mois

Vous lisez:

Mille soldats britanniques vont quitter l'Irak dans les tout prochains mois

Taille du texte Aa Aa

Un millier de soldats britanniques devrait quitter l’Irak d’ici à Noël. L’annonce en a été faite ce matin par Gordon Brown. Le Premier ministre britannique est en visite surprise en Irak. Ce mardi après-midi, il était à Bassorah, dans le sud du pays. Dans la matinée, il a rencontré, à Bagdad, Nouri Al-Maliki, le chef du gouvernement irakien.

Actuellement 5500 militaires britanniques sont déployés dans le pays, principallement au sud, à Bassorah. Une région à peu près sécurisée, estime Gordon Brown. “Je crois que, dans les deux prochains mois, les Irakiens pourront prendre le contrôle de Bassorah”, a-t-il affirmé. Et d’ajouter : “ils seront aptes à assumer cette responsabilité en matière de sécurité. Actuellement 30 000 soldats irakiens sont en train d‘être formés. Ils seront donc prêts à prendre les choses en main.
Par conséquent, cela nous permet de modifier le déploiement de nos troupes.”

Concernant les 4500 militaires britanniques encore déployées après Noël, Gordon Brown n’a donné aucun autre calendrier de retrait. Tout dépendra de la “situation sur le terrain”, a-t-il dit.

Londres a engagé ses troupes en Irak en 2003, dans la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis. Principal terrain d’opération : les provinces du sud, notamment autour de Bassorah, le grand port pétrolier sur le Golfe.

En quatre ans, 170 soldats britanniques ont trouvé la mort.