DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coup de filet dans les milieux indépendantistes basques en pleine "réunion clandestine"

Vous lisez:

Coup de filet dans les milieux indépendantistes basques en pleine "réunion clandestine"

Taille du texte Aa Aa

La police espagnole a arrêté jeudi soir 20 des 38 membres du bureau national de Batasuna, considéré comme la branche politique de l’ETA. Deux autres membres du parti ont également été interpellés sur ordre de Baltazar Garzon. Ce juge enquête sur l‘éventuel financement de l’ETA par Batasuna. Selon lui les supects se seraient réunis pour une passation de pouvoir entre ancienne et nouvelle direction dans la localité de Segura. Or Batasuna est interdit d’activité depuis 2003 en raison de ses liens avec l’ETA dont il ne condamne pas explicitement la violence.

Madrid semble plus déterminé que jamais à maîtriser la direction du parti indépendantiste. Mardi déjà deux responsables ont été interpellés à Saint Sébastien. La justice leur reproche d’avoir participé à une manifestation interdite par le gouvernement. Manifestation qui s’est terminée par des échauffourées entre radicaux et policiers dans le centre ville.

Le message du gouvernement socialiste est clair. Après l‘échec du processus de paix en 2006, le Premier ministre José Luis Zapatero n’entend pas reprendre le dialogue avec l’organisation. Plus de 800 personnes ont péri dans des attentats en près de 40 ans de lutte indépendantiste basque.