DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Musharraf devra attendre pour savourer sa victoire

Vous lisez:

Musharraf devra attendre pour savourer sa victoire

Taille du texte Aa Aa

Le Pakistan va être confronté dès samedi, jour de l‘élection présidentielle, à une situation inédite et rocambolesque. Son président sortant, le général Musharraf, est assuré d‘être réélu mais légalement, personne ne pourra proclamer qu’il est le vainqueur avant au moins une douzaine de jours. En effet, la Cour suprême l’a interdit. Elle devra auparavant trancher sur la validité de la candidature de Pervez Musharraf, qui est contestée par deux candidats de l’opposition à la présidentielle.

Dans l’optique des législatives prévues début 2008, qui sont loin d‘être gagnées par le camp présidentiel, Pervez Musharraf a signé ce vendredi un décret. Il amnistie l’ex-Premier ministre Benazir Bhutto, poursuivie pour corruption après avoir dirigé le pays. Une alliance avec le parti de Bhutto pourrrait être une planche de salut pour Musharraf.