DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une ONG tire la sonnette d'alarme sur les conséquences sanitaires du changement climatique

Vous lisez:

Une ONG tire la sonnette d'alarme sur les conséquences sanitaires du changement climatique

Taille du texte Aa Aa

Comment freiner et prévenir les conséquences sanitaires du changement climatique ? Une vaste question qui s’est imposée dans le débat politique à la suite d‘épisodes marquants comme la canicule d’août 2003. Elle avait fait 35.000 morts en Europe. Cette question était précisément au coeur d’une conférence qui s’est tenue à Bruxelles, organisée par l’ONG Health and Environment Alliance.

S’appuyant sur des études qui prédisent plus de décès dus aux sécheresses ou aux précipitations violentes et plus d’affections cardio-respiratoires et allergiques dues à la pollution atmosphérique, l’organisation appelle l’Union européenne à prendre des mesures d’urgence et à informer le public. Sa directrice, Genon Jensen, en est convaincue : la tendance peut encore être inversée.

“Nous pouvons nous attaquer au changement climatique et gagner. Qu’est-ce que je veux dire par là ? Et bien par exemple, en sortant les gens des voitures, on diminue le nombre d’accidents, on réduit la pollution de l’air, les gens font plus d’exercice physique, et du même coup, on limite l’une des plus grandes menaces en termes de santé publique, à savoir l’obésité.”

Parmi les autres sources d’inquiétude, l’extension des maladies tropicales à l’Europe comme cela a pu se voir au Portugal par exemple, où des cas de fièvre du Nil et de paludisme ont été recensés.