DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Batasuna dénonce une "déclaration de guerre"

Vous lisez:

Batasuna dénonce une "déclaration de guerre"

Taille du texte Aa Aa

Le parti indépendantiste basque Batasuna qualifie l’arrestation d’une grande partie de sa direction de “déclaration de guerre”. Les 23 militants qui ont été interpellés jeudi soir dans le village basque de Segura ont été transférés dans la nuit de vendredi à samedi à Madrid. Ils seront présentés dimanche à Baltasar Garzon, juge de la plus haute instance pénale espagnole.

“Cette opération policière, a dénoncé depuis Saint Sébastien Pernando Barrena, l’un des dirigeants de Batasuna encore en liberté, montre plus que jamais que le gouvernement espagnol a voulu faire une déclaration de guerre en règles au mouvement indépendantiste basque”. Le parti Batasuna, présenté par les autorités espagnoles comme la vitrine politique de l’ETA, est interdit depuis 2003. La droite salue, ce qui est rare, l’initiative du gouvernement socialiste. “Je soutiens le gouvernement, a déclaré Mariano Rajoy, le président du Parti populaire. Je crois qu’il aurait dû le faire avant. Le Premier ministre doit maintenant déclarer clairement qu’il ne négociera plus jamais avec une organisation terroriste”.

Vendredi, plusieurs milliers de personnes ont manifesté leur soutien au mouvement indépendantiste dans différentes villes du Pays basque espagnol. D’autres rassemblements sont attendus ce week-end.