DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet de la CEI : Poutine place un de ses anciens collègues-espions

Vous lisez:

Sommet de la CEI : Poutine place un de ses anciens collègues-espions

Taille du texte Aa Aa

Vladimir Poutine est à Douchanbé au Tadjikistan pour assister au sommet de la CEI (la Communauté des Etats indépendants, les anciennes républiques soviétiques), et théoriquement, c’est la dernière fois qu’il s’y rend en tant que président de la Russie. Son mandat s’achève en mars, mais depuis plusieurs jours, il fait planer le doute sur ses intentions.

En tout cas, malgré ses efforts, Vladimir Poutine n’a pas encore réussi à faire de la CEI, une organisation ayant un réel poids politique.

La CEI, c’est douze Etats d’Europe orientale et d’Asie centrale, aux relations parfois houleuses. Exemple : les tensions entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ou bien entre la Russie et la Géorgie. Et puis il y a l’Ukraine, apparemment davantage tournée vers l’Occident. D’ailleurs le président ukrainien n‘était pas au Tadjikistan pour ce sommet de la CEI. Viktor Iouchtchenko était en visite en France.

Alors à Douchanbé, les pays de l’ancien bloc soviétique ont signé quelques documents de coopération et désigné un nouveau chef : Sergueï Lebedev, ancien chef de l’espionnage russe, un proche de Vladimir Poutine.