DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat à la voiture piégée à Bilbao : un blessé grave, l'ETA suspectée

Vous lisez:

Attentat à la voiture piégée à Bilbao : un blessé grave, l'ETA suspectée

Taille du texte Aa Aa

L’explosion d’une voiture piégée à Bilbao, au Pays basque espagnol, a fait un blessé grave. Il s’agit du garde du corps de José Domingo, conseiller municipal socialiste basque. La victime a dans un premier temps été donnée pour morte, mais le ministre de l’Intérieur a rapidement assuré qu’il n‘était que blessé. Il souffre notammenrt de brûlures.

Aucune revendication pour l’instant mais cet attentat porte la marque de l’ETA. Il intervient à quelques jours de la fête nationale espagnole, vendredi, qui sera célébrée à Madrid avec un défilé militaire organisé en présence du roi, du Premier ministre et de nombreuses personnalités civiles et militaires. Dans la perspective de ce rendez-vous, et avant-même l’attentat de ce mardi à Bilbao, le renforcement des mesures de sécurité était prévu, comme l’expliquait le ministre de l’Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba : “Comme le 12 octobre est une fête importante, en toute logique avec cet événement, nous avons renforcé les mesures de sécurité dans toute l’Espagne, et en particulier à Madrid”.

L’attentat de Bilbao intervient par ailleurs moins d’une semaine après l’arrestation de dix-sept personnes, soit la quasi-totalité de la direction du parti basque interdit Batasuna, bras politique de l’ETA. Un coup de filet organisé lors d’une assemblée clandestine.