DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Romano Prodi : "c'est le gouvernement italien qui gère les comptes publics italiens, pas Bruxelles"

Vous lisez:

Romano Prodi : "c'est le gouvernement italien qui gère les comptes publics italiens, pas Bruxelles"

Taille du texte Aa Aa

Le président du conseil italien Romano Prodi a répondu mercredi aux critiques adressées à son projet de budget 2008 par le commissaire européen aux affaires économiques et monétaires qui estimaient que des actions plus énergiques pouvaient être entreprises pour lutter contre la dette et les déficits publics en Italie.
“Nous observons rigoureusement les promesses que nous avons faites, pour le reste a déclaré Romano Prodi, la politique économique de mon pays est décidée par mon gouvernement. Je n’ai rien à ajouter”.
Ensuite, c’est le président de la Commission européenne Durao Barroso qui a exposé les attentes de la Commission concernant le déficit italien.
“J’espère que le déficit public sera en dessous de 3% cette année, comme prévu, la Commision pouvant alors stopper la procédure engagée pour déficit excessif. Je suis confiant que le gouvernement du président Prodi continuera à consolider…
Il est largement en dessous de 3% affirme Prodi. Bonne nouvelle”, a répondu Barroso.
La dette cumulée de l’Etat italien atteindra 105% du PIB en 2007 : seule la Grèce n’est pas loin avec un peu plus de 100%.
La prévision de croissance pour l‘économie italienne pour 2007 est de 1,9% et de 1,7% en 2008. Soit les plus mauvaises performances de la zone euro. De plus, dans quelques jours le FMI publiera ses nouvelles prévisions de croissance qui ne donnent que 1,3% de hausse pour la croissance italienne en 2008.