DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sarkozy et Poutine, bons amis à Moscou, gardent de la distance sur l'Iran

Vous lisez:

Sarkozy et Poutine, bons amis à Moscou, gardent de la distance sur l'Iran

Taille du texte Aa Aa

Grands sourires à l’issue de la rencontre à Moscou entre Nicolas Sarkozy et Vladimir Poutine. Les présidents français et russes ont eu des discussions qualifiées de franches, et ce en matière économique, diplomatique, ou sur les droits de l’homme.
Nicolas Sarkozy a prôné l’ouverture des entreprises françaises aux investisseurs russes, tout en réclamant la réciprocité de la part de Moscou :
“La politique de la France, c’est transparence et réciprocité. (…) J’ai dit au président Poutine la disponibilité des investisseurs français pour entrer au capital des grandes entreprises russes, Gazprom, par exemple”.
Sur le dossier du nucléaire iranien, même si le président français a affirmé avoir senti que les positions de Paris et de Moscou s‘étaient “très fortement rapprochées”, Vladimir Poutine est plus réservé :
“Nous n’avons pas d’information sur la volonté de l’Iran de développer l’arme nucléaire. mais on comprend la préoccupation de nos partenaires et on souhaite que l’Iran fasse preuve de plus de transparence”
Les deux chefs d‘état ont fini par afficher un peu plus de complicité au moment de l’inauguration d’un monument à la mémoire de l’escadrille française Normandie-Niemen, qui combattit les nazis aux côtés des Soviétiques.