DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corruption en Roumanie : le ministre roumain de l'Agriculture pris sur le fait

Vous lisez:

Corruption en Roumanie : le ministre roumain de l'Agriculture pris sur le fait

Taille du texte Aa Aa

Ce film tourné en caméra cachée, diffusé en partie par la télévision publique roumaine a eu l’effet d’une bombe… Ce sont ces images qui ont poussé Traian Remes, le ministre roumain de l’agriculture, à démissionner jeudi soir. On le voit et on l’entend discuter pot-de-vin avec l’un de ses prédecesseurs, Muresan. Le film montre que Muresan a joué l’intermédiaire entre le ministre présumé corrompu et un homme d’affaires. Aujourd’hui Traian Remes est soupçonné d’avoir reçu 15 000 euros de cet homme en échange de la promesse d’intervenir en sa faveur lors d’appels d’offres publics.

Remes est le troisième ministre du gouvernement libéral à tremper dans un scandale de corruption. Mais pour le gouvernement, l’important aujourd’hui est d’avoir un nouveau ministre de l’agriculture. Car au même moment, la commission européenne a sommé Bucarest de corriger ses lacunes dans son système de paiement des subventions agricoles, sous peine d’en perdre un tiers, soit 110 millions d’euros.