DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Espagne célèbre sa fête nationale sur fond de polémique électoraliste

Vous lisez:

L'Espagne célèbre sa fête nationale sur fond de polémique électoraliste

Taille du texte Aa Aa

A 5 mois des élections législatives, un débat fait rage sur la nation espagnole, ses symboles et le Roi Juan Carlos Ier, qui a présidé ce vendredi les cérémonies à Madrid. Le chef de l’opposition conservatrice avait appelé deux jours auparavant et solennellement les Espagnols a inondé le pays de drapeaux pour cette fête nationale. Les socialistes au pouvoir, eux, ont accusé la droite de jeter de l’huile sur le feu et de vouloir s’attribuer le monopole des symboles nationaux.

A l’origine de ce débat sur ces symboles : l’effigie du roi brûlé par des républicains catalans, les menaces de l’ETA, l’absence de drapeau national sur des édifices publics basques et catalans, le projet de référendum souverainiste du gouvernement régional basque. Autant d’actes qui ont marqué les Espagnols ces dernières semaines.