DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Moscou, Condoleeza Rice critique "le pouvoir arbitraire du Kremlin"

Vous lisez:

A Moscou, Condoleeza Rice critique "le pouvoir arbitraire du Kremlin"

Taille du texte Aa Aa

Huit défenseurs russes des Droits de l’Homme ont été invités dans la résidence de l’ambassadeur américain à Moscou. A quelques semaines des législatives en Russie et à quelques mois de la présidentielle, Condoleeza Rice a souhaité entendre quelle était la situation des Droits de l’homme en Russie- Elle a déclaré que son pays voulait soutenir la création d’institutions qui protègent cotre le pouvoir arbitraire de l’Etat.

Parmi les invités, Lioudmila Alexeïeva, présidente du groupe d’Helsinki à Moscou: “Malheureusement, dit-elle, si pendant les années 90 nous avons fait plusieurs pas vers la démocratie en commettant des erreurs, depuis l’an 2000, un régime autoritaire se reconstruit. En fait, il est déjà en place. Et nos droits politiques, civils et sociaux-économiques en sont affectés.”

Une rencontre semble-t-il revancharde alors que Condoleeza Rice doit quitter Moscou ce soir sans avoir obtenu un quelconque résultat avec Vladimir poutine quant au projet de bouclier anti-missile en Europe. La rencontre s’est si mal passée que les Etats-Unis envisageraient de reporter la mise en oeuvre opérationnelle du bouclier. Le Kremlin perçoit ce bouclier comme une menace et non comme une protection contre l’Iran et entend prendre des mesures pour neutraliser cette menace.