DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Echanges de tirs nourris à la frontière turco-irakienne

Vous lisez:

Echanges de tirs nourris à la frontière turco-irakienne

Taille du texte Aa Aa

Les rebelles kurdes du PKK, qui ont leurs bases arrière dans le nord de l’Irak, se sont de nouveau violemment affrontés avec les soldats turcs à la frontière turco-irakienne. L’accrochage a eu lieu près de la ville d’Uludere, dans la province turque de Sirnak. On ne connaît pas le bilan de ces combats.

La tension est de plus en plus forte à cette frontière depuis le début de l’année. La guérilla séparatiste du Parti des travailleurs du Kurdistan multiplie les opérations dans le sud-est anatolien. Une quinzaine de soldats turcs sont tombés sous les balles depuis une semaine et le pouvoir à Ankara est exaspéré. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan évoque ouvertement une incursion militaire dans le nord de l’Irak. “La Turquie n’a de conseils à recevoir de personne”, a-t-il lancé, allusion directe aux Etats-Unis qui s’opposent depuis longtemps à ce scénario.

Le gouvernement turc demandera la semaine prochaine au Parlement son autorisation pour intervenir en Irak. Selon Ankara, les kurdes irakiens fournissent des armes au PKK.