DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un prix Nobel de la paix pour défendre la planète

Vous lisez:

Un prix Nobel de la paix pour défendre la planète

Taille du texte Aa Aa

Al Gore, prix Nobel de la paix 2007, promet de verser l’ensemble de sa récompense, soit plus de 500.000 euros, à l’association écologiste qu’il a fondée l’année dernière. L’ex-vice président américain partage cette année le Nobel avec le panel d’experts mis en place par l’ONU pour collecter des données sur le changement climatique et présidé par l’Indien Rajendra Pachauri.

De Palo Alto en Californie, Al Gore a tenu une conférence de presse, après avoir appris la bonne nouvelle : “C’est le défi le plus dangereux auquel nous ayons eu à faire face mais c’est aussi la plus grande opportunité que nous ayons eu d’apporter du changement. C’est une chance de réveiller les consciences au sujet de ces défis auxquels nous faisons face”.

Au même moment à New Dehli, en Inde, Rajendra Pachauri apprenait que son groupe international d’experts sur l‘évolution du climat, le GIEC, était lui aussi lauréat du Nobel de la paix. “Je pense que le changement climatique a le potentiel de perturber la stabilité et la paix sur toute la planète. J’espère que cela ne va pas arriver à un degré qui serait global, mais nous savons que nous vivons dans un monde où il existe d‘énormes disparités de revenus et de richesses”. Sous entendu, le changement climatique va aggraver ces disparités car les populations les plus vulnérables sont souvent les plus pauvres.

En récompensant Gore et le GIEC, le jury du Nobel a lancé un message fort, à quelques semaines de la conférence de Bali sur la réduction des gaz à effet de serre.