DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kosovo: nouveau constat de désaccord

Vous lisez:

Kosovo: nouveau constat de désaccord

Taille du texte Aa Aa

Il n’est pas réaliste de croire qu’un accord pourrait être trouvé à Bruxelles entres Serbes et Kosovars albanophones sur le statut de la province du Kosovo. Les médiateurs européen, russe et américain en sont conscients. Mais la troïka ne baisse pas les bras pour autant. Elle compte intensifier ces réunions pour tenter de rapprocher les positions des deux parties d’ici la fin de cette ultime tentative d’accord le 10 décembre. Ce dimanche matin, le Premier ministre serbe Vojislav Kostunica répétait encore que le Kosovo ne sera jamais un Etat indépendant.

“Je ne suis pas capable de prédire si les propositions qu’ils vont nous présenter contiennent des éléments d’amélioration” a déclaré le négociateur européen, l’allemand Wolfgang Ischinger. “Des éléments qui pourrait créer les opportunités de rapprochement, de compromis, attendons de voir…”

Près de 130.000 Serbes vivent actuellement au Kosovo. Si aucun accord n’est conclu, si le conseil de sécurité de l’ONU ne vote pas en faveur d’une résolution pour l’indépendance du Kosovo, les Kosovars albanophones menacent de proclamer unilatéralement leur indépendance. Selon le parti démocratique serbe, les Serbes du Kosovo seraient alors prêts à déclarer l’indépendance des territoires serbes au Kosovo.