DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A380, deux ans de crise à réactions en chaîne

Vous lisez:

A380, deux ans de crise à réactions en chaîne

Taille du texte Aa Aa

Pour arriver à la livraison du premier A380, Airbus est passé par une crise dont les remous n’ont pas encore fini de se faire sentir.

C’est au printemps 2005 que surviennent les premiers accrocs. En l’espace d’un mois, Airbus annonce à deux reprises des retards de livraison, notamment pour des problèmes de câblage. Les pertes engendrées ont de lourdes conséquences. Elles aboutissent à un plan d‘économies. “Power 8”, comme il est baptisé, prévoit 10.000 suppressions d’emplois et la cession de tout ou partie de six usines en Europe.

Autre conséquence des retards, l’action EADS – maison mère d’Airbus – perd plus d’un quart de sa valeur. L’Autorité des marchés financiers (AMF) ouvre alors une enquête sur un possible délit d’initié massif. La direction et les actionnaires du groupe EADS ont vendu leurs actions avant l’annonce des retards et la chute du cours de l’action.

Seul réconfort pour Airbus, son grand rival américain Boeing vient d’annoncer cette semaine, à son tour, un retard de livraison pour son premier B787 Dreamliner.