DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hu Jintao propose la paix à Taïwan, mais pas l'indépendance

Vous lisez:

Hu Jintao propose la paix à Taïwan, mais pas l'indépendance

Taille du texte Aa Aa

Le 17ème congrès du parti communiste chinois s’est ouvert à Pékin pour une semaine, avec au coeur des dossiers la question de Taïwan. Le numéro un chinois Hu Jintao doit appeler à “un accord de paix” avec Taïwan, considérée comme une province par la Chine. La paix, oui, mais pas la division : le président est toujours opposé à l’indépendance de l‘île rebelle. Hu Jintao souhaite favoriser les échanges avec Taïwan.

Tout en insistant sur l’“intransigeance” de la Chine, aucune allusion ne sera faite, à un éventuel recours à la force pour contraindre l‘île à réintégrer la mère-patrie. Taïwan a fait sécession de la République populaire de Chine, après une guerre civile en 1949.

Le président taïwanais veut organiser l’an prochain un référendum sur le retour de Taïwan au sein des Nations-Unies, l‘île y a perdu son siège en 1971. Référendum qui n’est pas du goût de Pékin, mais à 10 mois des Jeux Olympiques, la réaction de la Chine sera observée à la loupe.