DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sommet de la mer Caspienne apporte son soutien à Téhéran face à une éventuelle attaque des Etats-Unis

Vous lisez:

Le sommet de la mer Caspienne apporte son soutien à Téhéran face à une éventuelle attaque des Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

Les cinq pays participants Russie, Iran, Kazakhstan, Turkménistan et Azerbaidjan se sont mis d’accord pour ne jamais laisser un pays tiers utiliser leur territoire pour attaquer celui d’un autre. Dans cette déclaration finale signée notamment par Vladimir Poutine et Mahmoud Ahmadinejad, les cinq états reconnaissent le droit à Téhéran de se doter
d’un secteur atomique civil en tant que pays signataire du Traité de non prolifération
nucléaire.

Vladimir Poutine aura ensuite un entretien avec Mahmoud Ahmadinejad notamment sur ce dossier sensible du programme nucléaire iranien. Une question qui oppose les Russes partisan d’un dialogue aux Occidentaux qui souhaitent de nouvelles sanctions contre l’Iran.

La présence de Vladimir Poutine à Téhéran est donc à plus d’un titre historique pour l’Iran. C’est la première d’un chef du Kremlin depuis Staline en 1943 et depuis la révolution islamique en 1979. Signe de l’importance accordé à ce voyage, le président russe a ainsi maintenu sa visite en dépit des rumeurs sur un possible attentat contre lui. Rumeurs démenties par les autorités iraniennes qui ont tout de même renforcé les dispositifs de sécurité.