DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pédophilie : l'étau se resserre autour de "Vico"

Vous lisez:

Pédophilie : l'étau se resserre autour de "Vico"

Taille du texte Aa Aa

Ils n’ont pas son nom, mais ils ont identifié ce pédophile présumé. Surnommé Vico, ce Canadien de 32 ans est traqué par Interpol. Selon l’organisation internationale de police criminelle, il s’agit probablement d’un professeur d’anglais travaillant en Corée du Sud. Des photos, initialement floutées et diffusées sur internet le montraient en scène avec des enfants au Vietnam ou au Cambodge. Vico se trouve en Thaïlande depuis 4 jours.

Interpol avait lancé un appel à témoins dans le monde entier le 7 octobre. Dans une interview accordée à EuroNews, Kristin Kvigne justifiait cet appel en soulignant qu’Interpol avait “ épuisé tous les moyens d’investigation pour trouver l’identité de cette personne. C’est donc le dernier effort que nous faisons pour essayer de l’identifier”.

L’organisation internationale de police criminelle basée en France, à Lyon, a été contactée depuis par 350 personnes dans le monde entier. L‘étau se resserre autour de Vico qui aurait abusé sexuellement d’au moins 12 garçons, les plus jeunes âgés de 6 ans.