DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visite peu anodine de Vladimir Poutine en Iran pour le sommet des pays de la mer Caspienne

Vous lisez:

Visite peu anodine de Vladimir Poutine en Iran pour le sommet des pays de la mer Caspienne

Taille du texte Aa Aa

Ce séjour du président russe ce mardi est hautement symbolique pour le régime de Mahmoud Ahmadinejad qui est critiqué pour son programme nucléaire par les Occidentaux. Jamais depuis 1943, un dirigeant du Kremlin ne s‘était rendu à Téhéran.
Autre satisfaction, et non des moindres pour Ahmadinejad, l’Iran a obtenu le soutien implicite des pays riverains de la mer Caspienne, et donc de la Russie, pour poursuivre un programme nucléaire “à des fins pacifiques.” “Comme l’a mentionné le président iranien, la déclaration qui a été signée aujourd’hui, a souligné Vladimir Poutine, stipule que les Etats de la mer caspienne vont s’en tenir à un traité de non prolifération nucléaire avec la condition absolue que tous nos états aient le droit de développer des programmes nucléaires à des fins pacifiques sans limitation.

Les 5 pays de la Caspienne ont également convenu de ne jamais laisser un pays tiers utiliser leur territoire en cas d’agression contre un autre état. De quoi soulager l’Iran qui redoute que les Etats-Unis utilisent l’Azerbaïdjan pour attaquer Téhéran. Le régime iranien comptait beaucoup sur la venue de Vladimir Poutine qui a maintenu sa visite malgré une menace d’attentat. Menace qualifiée par Téhéran de complot pour nuire aux relations russo-iraniennes.