DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

George W. Bush contrarie la Chine en recevant le Dalaï Lama

Vous lisez:

George W. Bush contrarie la Chine en recevant le Dalaï Lama

Taille du texte Aa Aa

Le président américain s’est entretenu pendant une demie heure avec le chef spirituel tibétain dans sa résidence privée de la Maison Blanche.
Le dissident, qui est à Washington pour recevoir la Médaille d’or du Congrès, la plus haute distinction civile américaine, est ressorti ravi.

“ Nous nous connaissons bien et nous avons développé ce que j’appellerais une amitié très forte. Et donc, pour moi, c‘était comme une réunion de famille. C’est vraiment ce que je ressens. Naturellement, il a montré son intérêt pour le Tibet et m’a demandé de lui expliquer la situation, ce que j’ai fait,” a-t-il déclaré.

Pékin a fortement protesté contre cette rencontre. En représailles, la Chine s’est retirée d’une réunion internationale prévue cette semaine sur l’Iran. Le gouverneur de la province Tibétaine a lui aussi exprimé sa désapprobation.

“ Nous sommes très contrariés. C’est une ingérence brutale dans les affaires intérieures de la Chine. Nous exprimons notre ferme opposition et notre sérieuse objection,” a-t-il martelé.

Agé de 72 ans, le Dalaï Lama vit en exil en Inde depuis 1959. Prix Nobel de la paix en 89, il prône une autonomie pour le Tibet au sein de la république chinoise, mais Pékin l’accuse de promouvoir le séparatisme dans la province.