DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Belle année en perspective pour le groupe pharmaceutique Novartis malgré de sproblèmes aux Etats Unis

Vous lisez:

Belle année en perspective pour le groupe pharmaceutique Novartis malgré de sproblèmes aux Etats Unis

Taille du texte Aa Aa

Le groupe pharmaceutique suisse Novartis va dégager cette année des résultats records, surtout grâce à la vente de Gerber : la marque des petits pots pour bébés. Le bénéfice net de Novartis se monte déjà en 2007 à 8 milliards d’euros après neuf mois. Le paradoxe c’est que le géant pharmaceutique lutte pour garder intacte sa rentabilité et supprime 1260 emplois aux Etats-Unis.
Après neuf mois, le résultat net s’est envolé de plus de 100%, malgré un profit en retrait au troisième trimestre qui s’explique par la provision d’environ 300 millions d’euros que Novartis a inscrite dans ses comptes pour couvrir ses engagements en matière d’environnement dans le monde. Sur les neuf premiers mois de l’année, Novartis a amélioré son chiffre d’affaires de 13% sur un an alors que sa filiale Sandoz affichait pour sa part une progression de 21% de ses facturations.
C’est effectivement aux Etats Unis que Novartis souffre : les ventes y sont en baisse de 3% alors que les dépenses de recherche et de marketing ont connu une forte hausse. Résultat : la rentabilité de la division pharmacie a baissé de 1% à 19,9% et le groupe va réduire sa masse salariale aux Etats Unis pour économiser, affirme le communiqué du groupe,
un peu moins de 200 millions d’euros par an.