DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manifestation contre la flexicurité à Lisbonne

Vous lisez:

Manifestation contre la flexicurité à Lisbonne

Taille du texte Aa Aa

Plus de 150.000 personnes ont défilé dans les rues de Lisbonne pour protester contre la flexicurité. Alors que le sommet social qui précède le sommet des dirigeants européens scellait un accord sur les grands principes de la flexicurité, ces manifestants entendaient défendre le modèle social européen. Un modèle qui n’est pas menacé à en croire cette conseillère de la présidence portugaise :

“Le grand défi que nous allons relever, c’est la création d’emplois dans de nouveaux secteurs d’activité et simultanément la préparation des personnes en adéquation avec ces nouveaux emplois. Cette initiative s’appellera : nouvelles compétences pour nouveaux emplois.”

Autre enjeu majeur évoqué à Lisbonne, les retraites. D’après un sondage auprès d’un panel de citoyens européens, 40% des participants sont prêts à partir en retraite plus tard s’il le faut. Les explications de cet expert :

“Les Européens sont d’une manière générale soucieux d’avoir un régime de retraite qui soit garanti par l’Etat, à l’inverse des fonds de pension privés. Mais ils comprennent qu’il faille faire des sacrifices et ils comprennent notamment qu’il faut pouvoir post-poser l‘âge légal de la retraite, que ce soit par des mesures légales ou à travers des incitations qui permettent de le faire.”

Depuis l’adoption de la fameuse stratégie de Lisbonne il y a sept ans, l’Union européenne s’est fixé pour objectif de devenir l’espace économique le plus compétitif au monde à l’horizon 2010. Un objectif qui semble encore bien lointain.