DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La tension de plus en plus forte au Kurdistan irakien

Vous lisez:

La tension de plus en plus forte au Kurdistan irakien

Taille du texte Aa Aa

Très violents affrontements aujourd’hui au sud-est de la Turquie entre soldats turs et rebelles séparatistes kurdes… Ce matin une embuscade a été tendue à une patrouille militaire. Une fusillade a éclaté, douze soldats turcs ont été tués ainsi que vingt-trois rebelles kurdes. Ces derniers ont affirmé avoir fait beaucoup de prisonniers parmi les troupes d’Ankara. L’armée turque a répliquée en bombardant la zone.

Le président turc, Abdullah Gül, a rendu hommage aux “martyrs”… Il a déclaré qu’il n’entendait pas porter atteinte à l’intégrité territoriale de l’Irak. Il est pourtant de plus en plus question d’une incursion turque dans le nord de l’Irak pour y combattre les séparatistes kurdes, la manoeuvre a d’ailleurs été autorisée cette semaine par le parlement d’Ankara.

Massoud Barzani, le leader du Kurdistan irakien, a lui déclaré qu’en cas d’agression, il défendrait son territoire. On estime qu’il reste environ 3.500 combattants du PKK, le parti des travailleurs du Kurdistan, dans la zone frontalière. Et comme pour ajouter encore à cette tension, l’explosion d’une bombe a visé un minibus dans la même région du Kurdistan et au moins une personne a été tuée.