DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Microsoft finalement dompté par Bruxelles

Vous lisez:

Microsoft finalement dompté par Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Trois ans après sa condamnation pour abus de position dominante, une condamnation confirmée par la justice européenne en septembre, le géant de l’informatique accepte de se plier à toutes les exigences de la Commission. C’est sur l’interopérabilité que Microsoft avait le plus trainé les pieds. Il s’engage à présent à fournir toutes les informations techniques nécessaires pour permettre à ses concurrents de développer des produits compatibles avec Windows. Et la contrepartie financière réclamée aux concurrents a été revue à la baisse. Quant à la commissaire à la Concurrence Neelie Kroes, elle continuera à surveiller de près la firme :

“La décision de mars 2004, qui a été confirmée par le Tribunal de première instance de l’UE le mois dernier, crée un précédent et cela concernera aussi le comportement futur de Microsoft sur le marché que ce soit dans ce domaine ou dans d’autres. Microsoft devrait garder cela à l’esprit.”

Après une amende de 497 millions d’euros, le groupe dont le système d’exploitation équipe plus de 90% des ordinateurs de la planète, avait écoppé d’astreintes journalières qui atteignaient 280 millions à l‘été 2006. Ces astreintes cessent aujourd’hui. Mais leur montant total doit encore est fixé.