DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A la frontière turco-irakienne, la tension reste vive

Vous lisez:

A la frontière turco-irakienne, la tension reste vive

Taille du texte Aa Aa

Les troupes de l’armée turque patrouillent en vue d’une éventuelle incursion militaire dans le nord irakien contre les rebelles kurdes du PKK, le parti des Travailleurs du Kurdistan.

La population turque semble résignée à une intervention miltaire après des années d’atermoiements comme l’explique ces deux stanbouliotes : “Le peuple turc a perdu patience. C’est évident. Vu où nous en sommes, nous n’avons pas besoin de la permission des Etats-Unis et si nous tergiversons, cela fera du mal à la Turquie et à son peuple”, explique le premier.

“ça fait des années qu’ils essayent de trouver une solution politique et que les Américains appellent le PKK à conclure un cessez-le-feu. Tout le monde a bien compris que ces appels ne marchaient pas”, déclare le second. Des bruits de bottes et une tension extrême, la presse turque y consacre sa Une depuis des jours.