DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord sur la pêche au cabillaud dans la Baltique

Vous lisez:

Accord sur la pêche au cabillaud dans la Baltique

Taille du texte Aa Aa

Le cabillaud. C‘était l’obstacle à un accord sur les quotas de pêche en mer Baltique pour 2008. Les Vingt-sept se sont finalement entendus. Les prises de cabillaud seront réduites, mais pas autant que le souhaitait la Commission : moins 5% en Baltique orientale et moins 28% en Baltique occidentale. Si la réduction est aussi modeste en Baltique orientale, c’est parce qu’il a fallu arriver à un compromis avec la Pologne. Varsovie, qui avait excédé son quota 2007, avait laissé se poursuivre la pêche au cabillaud, malgré la demande d’arrêt de Bruxelles. La Pologne s’engage désormais à plus de discipline. Plus de discipline aussi de la part de la France et l’Italie. C’est l’exigence de la Commission. Ces deux pays ont dépassé leurs quotas pour le thon rouge en 2007, provoquant la fermeture de la pêche sur cette espèce dans toute l’Union européenne. Lui aussi menacé d’extinction, le thon rouge fait l’objet d’un plan de sauvetage mondial auquel les Européens doivent se tenir.