DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affrontements entre manifestants anti-gouvernement et police

Vous lisez:

Affrontements entre manifestants anti-gouvernement et police

Taille du texte Aa Aa

Poussée de fièvre à Budapest. A la veille de l’anniversaire du soulèvement contre le joug soviétique de 1956, des échauffourées ont éclaté dans les rues de la capitale hongroise entre la police et plusieurs milliers de manifestants anti-gouvernement. Craignant de tels débordements, les autorités avaient mis en place un important dispositif sécuritaire, notamment aux abords de l’Opéra où le Premier ministre Ferenc Gyurcsani assistait à une cérémonie commémorant l‘événement.

Face aux manifestants armés de cocktails Molotov, les forces anti-émeute ont fait usage de gaz lacrymogène et de canons à eau. Ces violences auraient fait plusieurs blessés – dont trois photographes de presse – et conduit à plusieurs arrestations.

Il y a un an, le Premier ministre avait reconnu avoir menti sur son bilan pour être réélu. Ses propos avaient été enregistrés à son insu et rendus publics. Malgré les semaines de manifestations et d‘émeutes qui avaient suivies, Ferenc Gyurcsani est resté au pouvoir.