DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les incendies toujours difficiles à contrôler en Californie

Vous lisez:

Les incendies toujours difficiles à contrôler en Californie

Taille du texte Aa Aa

“La sécheresse, les vents et un très faible taux d’humidité, tous les ingrédients d’une catastrophe sont réunis” : c’est le chef des pompiers du comté de Los Angeles qui l’affirme.

Les violents incendies qui ravagent depuis trois jours le sud de la Californie sont effectivement parmi les plus graves qu’ait connus l’Etat. Plus de mille km2 sont déjà partis en fumée. Rien que dans la région de San Diego, à la frontière avec le Mexique, au moins un millier de maisons sont détruites. Le rideau de feu a provoqué l’exode de centaines de milliers de Californiens. Ils sont hébergés dans des écoles ou des stades comme à San Diego.

“C’est terrible, témoigne une femme en gardant malgré tout le sourire. Partout où vous vous tournez, il y a du feu et tout va très vite”. “Là où j’habite, explique une jeune fille, ça paraît bon dans le centre-ville mais la maison de mes parents, elle semble avoir brûlé jusqu’aux fondations. Ca va être difficile de caser toute la famille dans notre autre petit appartement”. Malgré l’ampleur du désastre, un seul mort est à déplorer pour le moment. Ce mardi, le président Bush a ordonné le déblocage d’un fonds d’urgence pour venir en aide aux sinistrés.