DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Offensive diplomatique de Washington pour éviter une incursion turque en Irak

Vous lisez:

Offensive diplomatique de Washington pour éviter une incursion turque en Irak

Taille du texte Aa Aa

Rien n’indique que les tensions entre la Turquie et l’Irak trouveront un épilogue diplomatique. Mais les Etats-Unis font tout pour y parvenir. Redoutant une intervention de l’armée turque contre les rebelles kurdes du PKK basés dans le nord de l’Irak, Washington a accentué ses efforts diplomatiques, hier. D’abord en s’engageant à coopérer avec Ankara dans la lutte contre le PKK, ensuite en appelant les Irakiens à prendre des mesures immédiates contre les rebelles kurdes. Pour le porte-parole de la Maison Blanche, personne n’a intérêt à ce qu’un conflit armé éclate : “Nous sommes tous unis – les Turcs, les Etats-Unis et le gouvernement irakien – pour demander au PKK d’arrêter ses attaques contre la population et l’armée turques”.

Même son de cloche pour le président irakien Jalal Talabani, selon qui le PKK va observer un cessez-le-feu et retirer ses unités de la zone de conflit avec l’armée turque. Mais les combats meurtriers de ces derniers jours à la frontière et la capture de huit soldats turcs pèsent sur l’opinion publique. En Turquie comme en Irak, une partie de la population commence à s’impatienter. A Ankara, des manifestants sont descendus dans la rue pour réclamer une intervention armée contre les rebelles du PKK.