DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nicolas Sarkozy lance sa "révolution verte"

Vous lisez:

Nicolas Sarkozy lance sa "révolution verte"

Taille du texte Aa Aa

Le président français a annoncé toute une série de mesures en faveur de l’environnement, tirant les conclusions des deux jours de table ronde qui ont réuni de nombreux acteurs de l‘écologie lors d’une conférence exceptionnelle.

L’environnement sera désormais au coeur des politiques publiques en France comme l’a déclaré Nicolas Sarkozy : “Tous les grands projets publics, toutes les décisions publiques seront désormais arbitrées en intégrant leur coût pour le climat, leur coût en carbone. Toutes les décisions publiques seront arbitrées en intégrant leur coût pour la biodiversité. Ce ne sera plus aux décisions écologiques de prouver leur intérêt, ce sera aux projets non écologiques de prouver qu’il n‘était pas possible de faire autrement. Les décisions non écologiques devront être motivés et justifées comme utlime et dernier recours. C’est une révolution dans la méthode de gouvernance de notre pays, total”.

Invité d’honneur de Nicolas Sarkozy, l’ancien vice-président démocrate américain Al Gore, prix nobel de la paix 2007 a salué les efforts de la France sur l’environnement : “Notre défi est d’aller loin rapidement et tous ensemble. Il nous faut maintenant un Grenelle mondial de l’environnement. Nous devons y aller tous ensemble et rapidement”.

Nicolas Sarkozy a demandé à l’Union européenne d’envisager une taxe sur les produits venant de pays qui ne respectent pas le protocole de Kyoto comme les Etats-Unis ou la Chine. Condamnant le “dumping environnemental”, il a aussi réclamé à José Manuel Barroso de réfléchir à une TVA réduite sur les produits écologiques.

Nicolas Sarkozy a notamment annoncé plus de lignes TGV, un développement des énergies renouvelables, un gel du nombre de sites nucléaires sans pour autant renoncer à ce type d‘énergie et il a confirmé un moratoire sur les cultures d’OGM pesticides.