DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des "martyrs" de la guerre civile espagnole béatifiés en masse, non sans polémique

Vous lisez:

Des "martyrs" de la guerre civile espagnole béatifiés en masse, non sans polémique

Taille du texte Aa Aa

L’Eglise catholique a voulu faire les choses en grand. Devant 30.000 fidèles réunis sur la place Saint-Pierre au Vatican, elle a béatifié 498 de ses “martyrs”, victimes des persécutions religieuses de la guerre civile espagnole, au milieu des années 30. C’est la plus importante béatification de masse de l’histoire de l’Eglise catholique. La cérémonie a été célébrée en espagnol par le cardinal José Saraiva Martins, en présence du ministre des Affaires étrangères.
En amont de la cérémonie, l’Eglise a insisté pour présenter ces béatifications comme le fruit de la réconciliation.
Beaucoup en sont convaincus. Mais cette opinion ne fait pas l’unanimité. De fait, ces béatifications soulèvent une vive polémique en Espagne. Les médias de gauche y voient un acte politique contre la loi socialiste sur la mémoire historique, qui entrera en vigueur la semaine prochaine. Elle vise à réhabiliter la mémoire des victimes du franquisme.

Il y a ensuite le fait que parmi ces martyrs ne figure aucun religieux républicain. Un élément qui rappelle que l’Eglise a été l’un des piliers du régime franquiste. Alliance qu’elle n’a jamais reniée.