DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La situation se complique pour les 17 Européens arrêtés au Tchad

Vous lisez:

La situation se complique pour les 17 Européens arrêtés au Tchad

Taille du texte Aa Aa

Les autorités françaises ont pris franchement leurs distances avec l’organisation “l’Arche de Zoé” ce week end. Pendant ce temps au Tchad les responsables de l’opération qui visait à ramener en France 103 enfants prétendument orphelins du Darfour sont apparus pour la première fois sur ces images depuis leur arrestation. Ils ont rencontré le président Idriss Déby bien décidé à les faire juger. Ils sont 17 a avoir été arrêtés. Neuf Français membres de l’association et journalistes, 7 Espagnols membres d‘équipage, et un belge, un pilote qui a transporté une partie des enfants.

La secrétaire d’Etat française Rama Yade a été chargée de suivre cette affaire : “ Cette opération était illégale, était irresponsable. Pour ce qui est du détail de cette affaire, laissons faire la justice et laissons les mener leur enquête jusqu‘à la fin. Nous sommes en accord complet avec le président Déby et nous disons tous deux que cette opération n’aurait jamais du être menée.”

La plupart des organisations humanitaires présentes dans la région ont également pris leurs distances avec l’Arche de Zoé.
L’Unicef a assuré que les enfants étaient en excellente santé, que la plupart étaient originaires du Tchad et que rien ne prouvait qu’ils étaient orphelins.