DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tchad: les Européens en attente de leur inculpation

Vous lisez:

Tchad: les Européens en attente de leur inculpation

Taille du texte Aa Aa

17 Européens attendent de connaître le sort que leur réserve la justice tchadienne. Les six Français, membres de l’association “L’arche de Zoé”, trois journalistes, sept Espagnols et un Belge devraient probablement être inculpés de trafic d’enfants et d’enlèvements. Ils ont été arrêtés alors qu’ils s’apprêtaient à évacuer par avion 103 enfants présentés comme des orphelins du Darfour. Le président du Tchad, Idriss Deby Itno, a son avis sur cette affaire : “Selon moi, ils voulaient les amener en Europe pour les vendre à des organisations pédophiles ou vendre leur organes.”

Aujourd’hui la secrétaire d‘état française aux affaires étrangères Rama Yade a promis le maximum de protection aux ressortissants français, estimant qu’il fallait aussi dissocier les deux journalistes en reportage des autres suspects.

Mais l’avocat de “L’arche de Zoé”, maître Gilbert Collard, estime que Paris est ligoté. Il dénonce l’exploitation politique de l’affaire par le Tchad: “Personne ne peut croire franchement, comme l’a dit le président, que les familles d’accueil sont des repères de pédophiles qui attendent de la chair fraîche, pas plus qu’on peut croire à un trafic d’organes. Donc cela montre à quel point il y a une volonté d’exagérer dans un but politique.”

Le but politique sous-entendu par Gilbert Collard serait d’avoir un moyen de pression quant au déploiement de l’Eufor, la force européenne de paix, dans les zones frontalières du Darfour. L’avocat affirme que le Tchad n’y est pas favorable et veut contrôler certaines zones. Cette affaire serait selon lui l’occasion d’avoir une monnaie d‘échange. 4 000 hommes doivent se déployer à partir de novembre dans la région de l’ouest du Soudan ravagé par la guerre civile et où se trouvent de nombreux camps de réfugiés soudanais et de déplacés tchadiens. Officiellement le Tchad ne remet pas en cause le déploiement de l’Eufor Tchad RCA.