DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manifestations en Bosnie Herzégovine contre "l'ingérence internationale"

Vous lisez:

Manifestations en Bosnie Herzégovine contre "l'ingérence internationale"

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de Serbes de Bosnie ont manifesté à Banja Luka et à Pale contre les “ingérences dictatoriales” du Haut représentant international pour la Bosnie Herzégovine. Nommé par l’ONU, Miroslav Lajcak a décidé de réformer le conseil des ministres et le parlement de la fédération. Ces réformes doivent permettre de débloquer les institutions centrales en évitant les rivalités ethniques.

Le Premier ministre de la Republika srebska, Milorad Dodik, s’y oppose : “Ce que nous leur disons, nous politiciens, c’est mettez-nous dehors, mais je vous préviens, nous déclencherons des émeutes !”

Le Haut représentant dispose de pouvoirs discrétionnaires, dont celui d’imposer des lois, depuis l’accord de paix de Dayton, ayant mis fin à la guerre intercommunautaire qui a ravagé la Bosnie de 1992 à 1995. L’objectif de cette loi est de pouvoir faire voter des réformes souhaitées par l’Union européenne dans la perspective d’une association. Mais pour les Serbes de Bosnie cela signifie perdre leur représentativité, de leur influence au sein de la Bosnie Herzégovine.

La réforme simplifie les procédures de vote. Aucun groupe ethnique ne pourra plus bloquer de lois en étant simplement absent. L’an dernier, seulement trois lois ont pu être votées.