DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne : vers une politique européenne plus engagée

Vous lisez:

Pologne : vers une politique européenne plus engagée

Taille du texte Aa Aa

Dix jours après la victoire des libéraux en Pologne, le bras de fer semble d’ores et déjà irrémédiable entre la nouvelle majorité et le président ultra-conservateur Lech Kaczynski. Donald Tusk, qui travaille à la formation d’un gouvernement, a pris le contrepied des frères Kaczynski sur la politique européenne. Le chef des libéraux entend appliquer la Charte des droits fondamentaux dans son intégralité alors que Jaroslaw et Lech Kaczynski avaient exigé une dérogation au dernier sommet européen. Pour autant, la relation à l’Europe est en passe de changer en Pologne et Bruxelles s’en félicite. Tandis que le tandem Kaczynski ne manquait pas une occasion de faire jouer son droit de véto, le futur premier ministre a manifesté un euro-enthousiasme prudent, et l’homme qu’il semble avoir choisi pour devenir ministre de Finances est partisan d’une adoption rapide de l’euro.

Les Polonais, à en croire les statistiques la population la plus europhile, risquent néanmoins de voir la politique européenne du pays faire l’objet de guerres de tranchées entre le nouveau gouvernement et un président en fonctions jusqu’en 2010. Lech Kaczynski a prévenu : il recourra au véto présidentiel si besoin.