DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sous le choc d'un fait divers, Rome autorise ses préfets à expulser des immigrés européens

Vous lisez:

Sous le choc d'un fait divers, Rome autorise ses préfets à expulser des immigrés européens

Taille du texte Aa Aa

L’Italie autorise par décret ses préfets à expulser des immigrés européens en cas de crime et/ou délits après l’agression d’un femme de 47 ans. La victime, qui se trouve actuellement dans le coma, a été violée, frappée puis jetée par dessus un pont dans la banlieue de Rome. Un Rom de 24 ans a été interpellé grâce au témoignage d’une Roumaine.

Le maire de Rome, pressenti pour devenir le leader de la gauche italienne, a aussitôt réagi. Selon Walter Veltroni 75% des personnes arrêtées dans la capitale au premier semestre 2007 sont roumaines. “Je souhaite que le gouvernement soulève cette question au niveau européen”, souligne Veltroni. “Il n’est pas possible que la Roumanie, qui fait partie de l’Union européenne, permette un flux migratoire tel qu’on l’a connu ces dernières années.”

Le Premier ministre italien aimerait tout de même éviter de froisser son homologue roumain. Romano Prodi a contacté ce mercredi Calin Tariceanu : “Il m’a assuré de sa disponibilité totale pour renforcer la collaboration entre nos forces de police respectives, nos services secrets et nos systèmes judiciaires”, précise le chef du gouvernement italien. Les Roumains, et plus particulièrement les Roms qui vivent en Italie, craignent d‘être stigmatisés. Le 4 octobre dernier ils manifestaient déjà dans la capitale contre ce qu’ils considèrent être une criminalisation de leur communauté par les médias.