DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tchad: Nouvelle révélation dans l'affaire de l'Arche de Zoé

Vous lisez:

Tchad: Nouvelle révélation dans l'affaire de l'Arche de Zoé

Taille du texte Aa Aa

La quasi-totalité des 103 enfants que l’Arche de Zoé entendait conduire en France disent avoir au moins un parent et venir de villages tchadiens frontaliers du Soudan. Ce sont les premiers résultats d’une enquête menée par l’ONU et la Croix Rouge. Une information qui contredit les affirmations de l’association française qui les avait présentés comme des orphelins du Darfour. Une charge supplémentaire pour les neuf Français écroués au Tchad pour enlèvements de mineurs et escroquerie. Les sept Espagnols de l‘équipage de l’avion, un pilote belge et deux Tchadiens sont eux poursuivis pour “complicité”. Cette affaire embarrasse non seulement la France mais aussi l’Union européenne. Luis Amado, le chef de la diplomatie portugaise: “Nous avons un agenda stratégique très important pour l’avenir. Et nous ne pouvons pas remettre en cause les projets qui existent entre l’Afrique et l’Europe à court ou moyen terme en raison d’un problème mineur.”

Un problème qui a en tout cas provoqué une crise de confiance vis à vis des agences humanitaires travaillant dans la région. Pour preuve, cette manifestation à Abéché contre la présence des ONG au Tchad.