DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tchad : sept des inculpés dans l'affaire de l'Arche de Zoé libérés

Vous lisez:

Tchad : sept des inculpés dans l'affaire de l'Arche de Zoé libérés

Taille du texte Aa Aa

Les trois journalistes français et les quatre hôtesses de l’air espagnoles impliqués dans l’affaire de l’Arche de Zoé ont été libérés. Ils ont pu repartir dans l’avion du président français Nicolas Sarkozy qui s’est rendu à N’Djaména ce dimanche. Une visite éclair afin d‘évoquer avec son homologue Idriss Déby le sort des dix autres Européens toujours incarcérés.

Les six membres français de l’association l’Arche de Zoé, les trois stewards espagnols et le pilote belge sont inculpés d’enlèvement ou de complicité. Au total 21 personnes avaient été interpellées le 25 octobre à Abeché au Tchad alors qu’ils tentaient d’emmener en France 103 enfants du Darfour. Cette région à l’ouest du Soudan est en proie à une guerre civile.

Mais l’opération a tourné au fiasco. L’association semble avoir caché ses véritables intentions aux autorités tchadiennes. Aussi, d’après les premiers résultats d’une enquête menée par des organisations humanitaires internationales, la plupart des enfants ne seraient pas orphelins, comme le prétendait l’Arche de Zoé.

Inquiets du sort des membres encore retenus au Tchad, environ 300 personnes, parmi lesquelles des proches, ont participé à une marche silencieuse à Paris ce dimanche. Leur mot d’ordre : “ne les laissons pas tomber”.