DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Belgique traverse la plus longue crise politique de son histoire

Vous lisez:

La Belgique traverse la plus longue crise politique de son histoire

Taille du texte Aa Aa

Un royaume en quête de gouvernement. La Belgique s’apprête à battre demain le record de la crise politique la plus longue de son histoire. 149 jours après les élections, les partis flamands et wallons en sont encore à négocier pour tenter de parvenir à un accord global.

Pour l’instant, le Premier ministre sortant Guy Verhofstadt continue de gérer les affaires courantes. Son successeur pressenti, le chrétien démocrate flamand Yves Leterme, n’a engrangé des accords que sur des thèmes plutôt consensuels comme la politique étrangère ou l’emploi.

Cette semaine, les discussions entrent dans le vif du sujet avec les questions communautaires, là où se cristallisent les tensions entre Flamands et Wallons.

Principal point de blocage : le sort de l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde, dit “BHV” dont les Flamands souhaitent la scission. Certains francophones s’en inquiètent même si une femme relativise : “ J’ai rencontré des gens en Flandres qui m’ont dit que lorsqu’ils allaient se coucher, ils ne pensaient pas à BHV et à sa scission éventuelle. Personnellement, je me demande comment je vais faire pour me payer le chauffage, pour payer la facture d‘électricité l’an prochain …”

Lors des élections de juin, les Flamands ont plébiscité les partis réclamant une plus grande autonomie de leur région alors que les élus francophones défendent un Etat fédéral fort. La plupart des analystes restent toutefois optimistes sur les chances de trouver une issue à la crise.