DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La tension continue de monter au Pakistan

Vous lisez:

La tension continue de monter au Pakistan

Taille du texte Aa Aa

Des manifestations hostiles au président Pervez Musharraf, emmenées par des avocats, ont été violemment réprimées ce matin à Islamabad, la capitale, Karachi et Lahore, où ont été tournées ces images. Une partie de la population est descendue dans les rues pour protester contre l‘état d’urgence décrété samedi par le président, une situation qu’elle considère comme inconstitutionnelle et illégale.

La police, déployée en masse et aidée de supporters de Pervez Musharraf, s’en est pris aux manifestants à coups de bâtons et de gaz lacrimogènes. Plusieurs centaines d’avocats, fers de lance du mouvement de protestation, ont été arrêtés. Les Etats-Unis, très critiques face à cette situation, menacent de réexaminer leurs relations avec le Pakistan.

Comme pour faire baisser la tension, le gouvernement pakistanais a annoncé que les législatives auraient bien lieu à la mi-janvier comme prévu. Pervez Musharraf, enfin, a déclaré qu’il restait déterminé à quitter ses fonctions de chef des armées.