DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Première visite du roi d'Espagne à Ceuta

Vous lisez:

Première visite du roi d'Espagne à Ceuta

Taille du texte Aa Aa

C’est une visite controversée qu’a entreprise ce lundi le roi Juan Carlos à Ceuta, l’enclave espagnole au nord du Maroc. La première depuis son accession au trône il y a 32 ans.
La ville, située sur la côte méditerranéenne, est sous souveraineté espagnole depuis le XVIè siècle. Il n’empêche : le Maroc l’a toujours considérée comme faisant partie intégrante de son territoire.

Des dizaines de milliers d’habitants ont salué le couple royal aux cris de “ Viva Espana !”. Et le roi a reçu des mains du maire les clés en or de la ville.

Les écoles et les administrations sont restées exceptionnellement fermées pour permettre au plus grand nombre d’habitants de venir accueillir Juan Carlos. “Je suis Espagnole, musulmane. Nous sommes contentes que Juan-Carlos vienne ici. Qu’il soit le bienvenu ! “ lance une femme. Une autre femme estime que le roi “ aurait même dû venir avant, parce que c’est un morceau d’Espagne très important”.

Ceuta et Melilla avaient été conçues à l’origine comme des postes avancés du royaume d’Espagne, après la reconquête catholique de l’Andalousie contre la présence arabe.

Signe de l’irritation ressentie, le Parlement marocain a tenu une session extraordinaire à Rabat. A l’unanimité, les députés ont voté une résolution condamnant cette visite.

Protestation également dans la rue. Quelques centaines de Marocains ont manifesté devant le poste frontalier de Ceuta. Le roi et la reine doivent passer la nuit à Malaga, dans le sud du royaume avant de visiter Melilla ce mardi.