DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les candidats officiels et potentiels à l'adhésion évalués par la Commission européenne

Vous lisez:

Les candidats officiels et potentiels à l'adhésion évalués par la Commission européenne

Taille du texte Aa Aa

La surprise est venue cette année de la Serbie. Le commissaire à l’Elargissement Olli Rehn a annoncé qu’il parapherait dès ce mercredi l’Accord de stabilisation et d’association avec le pays, étape précédant sa signature. Une façon de récompenser Belgrade pour ses efforts de coopération avec le TPI pour l’ex-Yougoslavie. La procureur Carla del Ponte a de fait donné son aval. Reste à arrêter les fugitifs encore en cavale, à commencer par Ratko Mladic :

“Bien sûr, ce n’est pas la fin du chemin. La coopération avec le Tribunal pénal international ne peut pas être un processus par à-coups. L’essentiel reste à faire pour arriver à une pleine coopération, ce qui est une condition indispensable à la signature de l’Accord de stabilisation et d’association”, a expliqué Olli Rehn.

La Croatie, qui sera la suivante à adhérer à l’Union, est pour sa part érigée en exemple pour ses voisins des Balkans occidentaux, même si de nombreuses lacunes demeurent, notamment dans la lutte contre la corruption. Corruption, un terme qui revient dans les rapports sur les six pays des Balkans occidentaux évalués.

La Macédoine espérait être la prochaine à entamer les pourparlers d’adhésion en 2008, mais elle devra attendre. Bruxelles déplore en effet les tensions persistantes entre Macédoniens de souche et minorité albanophone, qui handicapent les institutions politiques.