DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Immigration intra-communautaire : l'Italie et la Roumanie en appellent à l'aide de la Commission européenne

Vous lisez:

Immigration intra-communautaire : l'Italie et la Roumanie en appellent à l'aide de la Commission européenne

Taille du texte Aa Aa

Une semaine après le meurtre d’une Italienne, dont un jeune Rom est accusé, l’Italie reste sous le choc, mais en recevant son homologue roumain, le premier ministre Romano Prodi a voulu éviter toute diabolisation et chercher des réponses concrètes. Parmi ces réponses, la mise en place d’une unité commune aux deux polices. Mais pour les deux hommes, c’est au niveau européen qu’il faut agir :

“Ensemble, nous avons demandé à l’Union européenne de faire davantage parce qu’il est clair que pour faire face à un problème comme celui des flux migratoires intra-communautaires, il faut aussi que l’Union européenne agisse à la hauteur du problème qui se pose.”

Suite au meurtre, le gouvernement a émis un décret facilitant les expulsions des étrangers européens pour des motifs de sécurité publique. Quelques dizaines seulement ont été expulsés, se défend le ministère de l’Intérieur. Les camps de Roms se multiplient en Italie depuis l’adhésion de la Roumanie à l’Union, et si le pays demande l’aide de l’Europe, c’est pour que ces flux soient modérés, mais aussi pour que des aides communautaires permettent de mieux intégrer ceux qui restent.